L’ayurveda est un système de guérison de la médecine traditionnelle indienne qui se développe de nos jours en Orient et en Occident. Ce système consiste à traiter des maladies par l’alimentation ayurvédique en fonction de ce qui est bénéfique et de ce qui est nocif pour le corps. C’est un régime alimentaire qui est centré sur la texture des aliments que nous consommons, les six saveurs et notre état d’esprit. Si vous voulez en savoir plus sur l’alimentation ayurvédique, poursuivez votre lecture.

Qu’est-ce que l’alimentation ayurvédique ?

L’alimentation ayurvédique est un régime qui permet de manger plus sainement tout en tenant compte de ses besoins nutritionnels. Elle est une science holistique qui prend en compte non seulement la santé physique, mais aussi celle mentale, émotionnelle ou spirituelle. La méthode ayurvédique vous permet de manger sain tout en évitant d’accumuler des toxines dans votre organisme.

Par exemple, prendre de l’eau chaude citronnée à jeun tous les matins peut contribuer à éliminer toutes les toxines résultant de l’activité métabolique que votre corps a effectuée toute la nuit. Ainsi, vous pouvez éviter les problèmes liés au surpoids, les douleurs chroniques et la fatigue. De plus, le yoga et la méditation vont de pair avec ce type de régime. Ils aident à réduire le stress émotionnel.

Les 4 principes de l’alimentation ayurvédique

L’alimentation ayurvédique est d’origine indienne, mais chaque communauté qui l’adopte se l’approprie tout en l’adaptant à sa propre culture. Ainsi, ce régime d’alimentation évolue tout en restant fidèle à ses principes de base. Il est basé sur les 4 principes présentés ci-dessous.

L’alimentation et les trois bioénergies (Dohas)

Selon l’ayurveda, nous sommes constitués de cinq éléments (l’air, le feu, l’eau, l’espace et la terre) qui se présentent dans notre corps sous forme de trois bioénergies : Vata, Pitta et Kapha. L’objectif de la médecine ayurvédique est donc de les ramener à l’équilibre et de les maintenir ainsi afin que nous restions en bonne santé.

En effet, si vous faites partie des personnes de type vata, mangez souvent des mets cuisinés à la marmite comme des ragoûts ou des soupes chaudes. Cela vous maintiendra plus hydratées et fera disparaître le froid permanent que vous ressentez dans les mains et les pieds.

Au contraire, les personnes Pitta doivent opter pour des aliments énergétiques comme les salades, les produits céréaliers, les légumes secs et verts, le haricot rouge et les jus de fruits. Ainsi, elles remarqueront une diminution de la chaleur permanente au niveau de leur organisme.

Les Kapha doivent préférer les aliments cuits, déshydratés et les graines afin d’éliminer l’excès d’eau dans leur corps. Ils doivent également préférer les assaisonnements épicés.

Connaître votre état de agni ou feu digestif

Agni est considéré comme étant le « feu » qui favorise la digestion dans notre organisme. Il existe quatre états d’agni à savoir le type normal, élevé, faible et variable. Si votre agni est normal, vous serez en bonne santé. Par contre, s’il est élevé, il entraîne un métabolisme rapide. Si vous n’êtes pas bien nourri, le feu commence à digérer les tissus de votre corps, ce qui à un impact sur votre poids. 

Lorsque votre agni est lent, vous vous sentirez souvent lourd et somnolent après avoir mangé. Il vous sera facile de prendre du poids et difficile de le perdre.

L’agni instable entraîne une digestion médiocre qui oscille entre des périodes de grand appétit et de perte d’appétit. Il en résulte une difficulté à produire des tissus, un faible poids corporel et une production élevée de toxines.

Pour favoriser la perte de poids et augmenter votre agni, consommez des aliments épicés, faites assez d’activité physique ou les exercices de cardio et restez parfois au soleil. Évitez de consommer des boissons glacées et de rester longtemps dans l’eau froide.

Avoir les six goûts en un seul repas ou en une journée

Avec le régime ayurvédique, vous avez une alimentation équilibrée lorsque vos repas contiennent les six saveurs. Le goût peut être sucré, salé, acide, amer, astringent ou piquant.

La saveur sucrée nourrit les tissus et favorise le développement d’un corps robuste et ferme. La saveur salée stimule la digestion et augmente les sécrétions salivaires. La saveur acide augmente l’appétit, stimule la digestion et étanche la soif. La saveur amère assèche les sécrétions corporelles, agit comme anti-inflammatoire et est un antidote contre les parasites. La saveur astringente aide à guérir les ulcères et les hémorragies. La saveur piquante est diaphorétique et favorise la digestion.

Les trois gunas et les aliments du régime ayurvédique

Dans la tradition indienne, il existe trois composantes subtiles de l’univers (gunas) que sont : raja, tama et sattva. Les aliments du régime ayurvédique sont classés selon ces gunas. 

Ainsi, on distingue les aliments rajasiques qui sont des stimulants dont la consommation nous procure une grande quantité d’énergie. C’est le cas du café, du sucre blanc, des aliments salés ou épicés.

Ensuite, viennent les aliments tamasiques qui nécessitent beaucoup d’énergies pour être métabolisés. Il s’agit des aliments d’origine animale comme les viandes, les graisses saturées ainsi que les fritures.

Si le corps manque d’équilibre et d’énergie nécessaire pour le métabolisme, il faut manger des aliments sattviques. Les fruits et légumes, les céréales, les graines et les huiles végétales en sont des exemples. En consommant ces aliments du régime ayurvédique, vous allez non seulement rétablir l’équilibre perdu dans votre corps, mais aussi traiter les maladies physiques comme l’obésité.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}